Jeudi 24 août 2017 à 21h30. LECTURES. PATAUT

Jeudi 2 février 2017 à 19h30. LECTURES. PATAUT

Michèle Venard lira "Le cas Perenfeld" un choix de nouvelles de Fabrice Pataut 

au théâtre Pandora  le jeudi 2 février 2017 à 19h30.
Il faut impérativement réserver sa place. La lecture durera 55 minutes.

Théâtre Pandora 30, rue Keller 75011 Paris Code : 3256

Réservation : 01 42 39 21 61 / enperce@free.fr

Juillet 2016. PARUTION. Pataut/Ghez "Narcisse"

Fabrice PATAUT et Gilles GHEZ collaborent pour la troisième fois avec les éditions

Manière noire, dirigée depuis Vernon par Monique Roncerel. Après les Gants aux

mains d’I. (1996) et Le Rhin (2002), voici Narcisse (2016).

Fabrice Pataut et Gilles Ghez ont également publié Cinq portraits de Lol (URDLA,

1991).

Gilles Ghez a par ailleurs illustré le roman de Fabrice Pataut Valet de trèfle (Pierre-

Guillaume de Roux, 2015) pour le numéro 82 (juillet/août 2015) de la revue

Préfigurations.

Mardi 8 septembre 2015. LECTURES. Pataut

Juin 2015. STEPHANE DEGOUTIN. Rencontre

Mai 2015. JOEL GIRAUD. Site

Avril 2015. OLIVIER RATSI. Article

Mai 2014. FABRICE PATAUT. Signatures

Septembre 2013. THOMAS BLEICHER. Edition N 123

Novembre 2012. MATHIEU RIBOULET. Prix littéraire

Samedi 13 octobre 2012. Biennale BASCHET. St Michel sur Orge.

Eté 2012. EXPO. Guillaume BAYCHELIER

12 juin 2012. 20h30. CINE. Bertrand Tavernier

24 janvier 2012. 19h. CAFE LITTERAIRE. Mathieu Riboulet

Un auteur, un chorégraphe Sylvain Prunenec & Mathieu Riboulet // duo. Création 2010

 

Théâtre de l'Agora d'Evry.


Commande du festival Concordan(s)e

"On passe sa vie dehors, par contrainte plus souvent que par choix.
Au commencement est l’expulsion, et le souffle éperdu après lequel on court, l’espace de quelques secondes, dans un silence assourdissant. Après quoi l’on est jeté dans des cours, bien mal nommées de récréation, où l’on est hors d’haleine parce que les choses y sont diverses, imprévues, dangereuses sans doute, un peu cruelles."

22 octobre 2011. Chronique. Fabrice Pataut

L'express. Sortie du dernier roman

 

L'Amérique irréelle de Fabrice Pataut

 

Sous le soleil de Californie, Fabrice Pataut nous plonge dans un monde étrange, reflet d'une Amérique en folie.

 

Par Jérôme Dupuis (Lire). Site de L'express

 

Ici

 

29 avril 2011. Web. Dahliette Sucheyre

Site internet. La grande photographie d'architecture

Nouveau site. Textes de Sarfati sur la série des toits. Un parcours extraordinairement riche de rencontres, de lieux. Une grande artiste. Promenez-vous.

Voyez au moins la série sur le nord et le magnifique travail 2"h qqpart en ville crée pour le premier festival Villes et toiles à Brétigny en 2007.

Ici

12 décembre 2010. Radio. Stephane Degoutin

Musée de l'imaginaire terroriste. "Les retours du dimanche" sur France Culture.

dans l'émission "Les retours du dimanche" sur France Culture,

Gwenola Wagon et Stéphane Degoutin présentent le Musée de l'imaginaire terroristedans le terminal 1 de l'aéroport Roissy Charles de Gaulle.

 

Ecouter l'émission:

Le reportage se situe vers la fin de l'émission, dans la rubrique "Le Chocesthétique" de Soline Ledésert.

 

25 novembre 2010. 14h30. Danse. Eolipile

Kung fu dancing. Opéra de Paris/ Amphithéâtre Bastille.

15 novembre 2010. Conférence. Stephane Degoutin

Débat "Cultures urbaines: Ghettos"

Débat avec François Bonnet et Claude Lanvers, animé par Raphäl Yem.

Petite salle, entrée libre

 

"Les quartiers difficiles sont parfois désignés comme des « ghettos » : zones de non-droit, territoires de privation et de dangers qui doivent être craints et évités.

Pourtant la ségrégation urbaine ne s’exerce pas seulement dans des zones

défavorisées.

Les notions de communautarisme et de ghetto permettent d’analyser le fonctionnement des différentes sphères de la société : comment les  différentes classes sociales organisent les limites de leurs territoires. Dans la ville aujourd’hui, où sont les frontières, où sont les ghettos ?"

 

Des infos. Ici

27 octobre 2010. 19h00. Film expérimental. Stephane Marti

Carte blanche à Dominique Noguez. Centre Pompidou

À l'occasion de la parution de la 3e édition d'Éloge du cinéma expérimental, Dominique Noguez présente un choix de films de Martin Arnold, Patrick Bokanowski, Gérard Courant, Helga Fanderl, Teo Hernandez, Takashi Ito, Peter Kubelka, Christian Lebrat, Stéphane Marti, Pierre Reimer et Unglee.
Écrivain, professeur d'esthétique à l'université de Paris 1, critique à L'Art vivant dans les années 1970, Dominique Noguez a été, à cette époque, l'un des premiers en France à parler du cinéma expérimental.

 

On y verra notamment Oratorio, 2008, 9' et Sur mon cou, 2009, 4'de Stéphane Marti, 2009

 

Toute la programmation sur le site de Beaubourg.

 

Stéphane MARTI nous a accordé un passionnant entretien à propos du numérique et sa limite. Dans le numéro 32 "La spirale numérique".

Et livré quelques coups de coeur de site dans notre numéro 40 "prefigurations en miroir".

26 août 2010. Livre. Mathieu Riboulet

Avec Bastien

Bastien a la trentaine. Il a passé son enfance en Corrèze dans un hameau isolé, au sein d’une famille aimante. À huit ans il tombe amoureux de Nicolas, un de ses camarades de classe, qui disparaît peu après dans un accident de voiture. N’ayant pu consacrer sa vie à ce garçon, Bastien la consacrera aux hommes que le hasard mettra sur sa route.
Bastien est régisseur de théâtre, il aime aussi l’escalade, quand il n’est pas sur les plateaux il affronte les à-pics des grands causses de Lozère. En outre, depuis l’enfance, il s’habille parfois en fille pour voir comment le monde alors apparaît et répond. Enfin il arrive qu’il ne soit ni au théâtre ni au grand air, ni habillé en garçon ou en fille, mais nu dans quelques films pornographiques qui lui permettent d’allier l’utile à l’agréable.
C’est dans un de ces films que je l’ai vu pour la première fois. Je ne me suis jamais remis de la liberté insolente de sa présence.
Devant l’écran où je me tiens caché, à l’ombre de la lumière que Bastien projette, sans fin j’interroge le mystère de son apparition, le sens qu’elle confère à ma vie. Je tente ici de deviner tout ce que les films où je le vois s’ébattre dérobent à ma vue (son enfance, son travail, sa famille, ses amours, ses habits), me laissant dans l’exercice conjugué du regard et du désir, dans la contemplation d’un portrait lumineux et brutal à peaufiner pour les jours, désormais proches, où l’ombre gagnera.

 

Mathieu tel que nous l'avons rencontré: sensibilité et force indémêlables.

Critiques, portrait, lectures. Ici

Et sur prefigurations.com: numéro 42 (Paysages à dessiner)

et une rencontre au festival, lors d'une soirée Akerman, numéro 41 (Villes verticales, villes horizontales)

Eté 2010. Tournée numérique. Aymeric Reumaux

La mémoire de la peau. archéographie

Un procédé révolutionnaire nous permettrait à présent d'aller fouiller simplement dans la mémoire de la peau. A partir du moindre échantillon de peau, toute la vie d'un être humain peut ainsi être récapitulée et dévoilée par un procédé d'imagerie archéographique audacieux.
Qui mieux que Frankenstein alors pour nous faire la démonstration de la vaste palette des sentiments humains qui peuvent s'inscrire dans notre chair !

 

Entre science et magie, Humphrey Lapeau mène l'enquête. Les fragments de vie révélés sont surprenants et nous questionnent immanquablement sur la place du monstre dans notre société.

 

Un entresort animé de 12 minutes joué en boucle pendant 1h30 à 2 heures par Aymeric Reumaux. "la mémoire de la peau"

 

Sur prefigurations n°32 (avril 2007), Une nouvelle facette d'un même Objet l'entretien avec Reumaux sur le spectacle réalisé avec Eolipile. Ici

 

5 mai-3 octobre 2010 . Jean Marc idir

Musée National de la Maison Bonaparte. Ajaccio

 

Le sujet est unique: la maison qui se reflète tant dans nos yeux que dans ses propres miroirs. Le peintre met en abimes ces lieux originels créateurs d'histoire.

 

Une présentation jamais réalisée. Un regard.

 

 

 

Tous les jours sauf le lundi. 9-12h et 14-18h.

Juillet 2010. BD. Jean Marc Allais

Lancement du premier album de BD édité par des internautes

L'avis de l'éditeur Sandawe.

 

On est d'abord amusé, puis touché par ce dessinateur sans talent qui s'accroche contre toute évidence à l'espoir d'être édité. Le pinceau magique aurait pu être une grosse ficelle de scénariste.

 

Serge Perrotin échappe astucieusement au piège par un rebondissement totalement inattendu, qui dirige l'histoire vers des détours surprenants.

 

Jean-Marc Allais, dont c'est le premier album, surfe brillamment entre futurisme et rétro, dans des décors particulièrement spectaculaires.

Juillet 2007 . Photo. Arnaud Delrue

Philosophie Magazine

 

Invité du numéro 12: L'AUTEUR EST TJS QQCH A CONFIRMER, le photographe Arnaud DELRUE est en couverture du numéro 11 de PHILOSOPHIE MAGAZINE