Marie-Denise Lemoine (1774-1821)

 

Connue sous le nom de Denise Villers ou le surnom de «Nisa»

 

 

 

 

Marie-Denise Lemoine (1774-1821)

 

Elle naît à Paris en 1774 de parents bourgeois Charles Lemoine et Marie-Anne Rousselle qui vivent rue Traversière-Saint-Honoré, dans l’actuel 1er arrondissement de Paris. Elle a deux sœurs ainées Marie-Victoire et Marie-Elisabeth qui exercent le métier de portraitiste. Elle va suivre leur voie et devenir une peintre appréciée.

 

 

En 1794, elle se marie avec un étudiant en architecture, Michel-Jean Villers. Bien qu’ayant commencé son activité artistique vers 1790, elle est surtout connue sous le nom de son mari. Elle est également souvent appelée par son surnom d’enfance «Nisa».

 

 

Pour son apprentissage, elle est l’élève d’Anne-Louis Girodet et Jacques-Louis David, peintres réputés de l’époque. Elle se fait connaître pour la première fois au Salon de 1799 où elle présente trois peintures. Elle expose au Salon jusqu’en 1802 puis elle cesse d’y être présente après le couronnement de Bonaparte qui devient empereur. Elle réexpose au Salon de 1814 après la chute de Napoléon. Elle doit sa popularité à ses représentations de jeunes femmes dans le style néoclassique appelé à l’époque «à la grecque». Après 1815, elle semble avoir cessé son activité artistique jusqu’à son décès en 1821 à 47 ans.

 

 

Dans le courant du XIXe siècle, son œuvre est oubliée au point que nombre de ses tableaux sont attribués à d’autres auteurs. Ainsi sa «Jeune femme dessinant», probable portrait de Charlotte de Val d’Ognes, a longtemps été reconnue comme étant de Jacques-Louis David puis de Constance Meyer et c’est depuis peu que les spécialistes reconnaissent cette œuvre comme étant sienne.

 

Philippe MARQUIER