1986 et ...

Les moyens, les médias de diffusion, les récompenses, les premiers réalisateurs dédiés (venant de la photo, du cinéma), tout est en place pour que le clip vive sa vie de création en soi. Bonne année 1986 !

Mais il faudra attendre les années 90 pour que des dvd de réalisateurs de clips sortent en compilation et quelques années encore pour qu'ils restent dans les livres/musées. L'histoire continue.

Talking Heads - "Road To Nowhere"

Une autre merveille des talkings qui doivent beaucoup aux talents multimédias de David Byrne formé en école d'art visuel (un lien à faire entre le rock et les arts plastiques  ( Lennon, Keith Richards, Bryan Ferry, Lou Reed..)?)

Godley and Creme - Cry

Les premières apparitions du morphing, effets vidéos seulement, pour un hit américain.

James Brown - Living In America

Une étude de clips est aussi une enquête d'histoire sociologique des images: La grande caricature américaine dans toute sa splendeur ! Mais pas d'ironie facile: il y a quelquechose à comprendre dans cet inventaire de situations fétiches et la capacité d'intégrer le ridicule (des intentions) au spectacle.

Peter Gabriel - In Your Eyes

Faux raccords, montage stroboscopique, matières visuelles, projections sur le corps, plans repiqués au cinéma, surimpressions, différences de flous utilisés: on est dans la vidéo pure! Le début d'une aventure est en place.

Paul McCartney - Pretty Little Head

L'irlandais Steve Barron a réalisé certains des clips vidéo les plus célèbres des années 80 ("Billie Jean" de Jackson, OMD, Human League,  "Money for Nothing" de Dire Straits et tous les clips de A HA..).

Image dans l'image, jeu d'échelle de personnages, ombres chinoises, des éléments visuels forts mais déjà utilisés. Ici c'est le jeu sur la couleur qui nous intrigue tout particulièrement...

Peter Gabriel - Sledgehammer

La rolls des clips vidéos. Il ne s'agitpas seulement des premiers stop motion, images par images mais de l'humour, des enchainements visuels et collant au texte entre les séquences, de l'énergie. Un best.

Clips années 80

Michael Jackson - Bad

Je vais en peiner plus d'un: mais ce clip de Scorcese est terriblement banal. Pas de mise en scène en fait, par contre une hypothèse concernant la danse de figures courtes et d'attitude de Jackson (pas si dansante finalement): le style, la pose courte sont privilégiées. Le clip a façonné sa conception de la chorégraphie.