C. YAHIA. "PERCEE"

 

Une écriture visuelle hors du pittoresque de l'écrit.

 



Depuis la porte entrebâillée

Clarté

Clarté

Joli chant de l’aube

_Faussement convalescente

n’est point pluie d’or_

Perçant d’une aiguille cristalline

De mon œil enceint

La nuit en gestation

Par toute forme perçue


Clarté

Clarté

Clairière de chance et de recommencement

Entre

Nuit et jour

Focale brutale

Lucide Javel

Sodomite


Par derrière ma pupille night-clubber

Dure

La migraine de la mouche bleue du périph’ diurne

Dure encore

Telle rémanence rétinienne


Mais l’aube

Sucre blanc

Tranche

Coupant

Son crachat

Impitoyable


Ejaculation

Indélébile

Premier événement

Blanc férocement


Avant la suite

 

Christophe YAHIA

est poète, philosophe et mauvais esprit.