jeu.

29

déc.

2016

PETIT. Prouvé La mobilité réelle des oeuvres 8/8

On ne peut donc pas dire que les oeuvres de Prouvé ne seraient que le reflet d’une mobilité fantasmée. Elles peuvent effectivement se mouvoir...

 

Ici

sam.

24

déc.

2016

PETIT. Prouvé 7/8

En s’attachant davantage à étudier la structure des constructions de Prouvé, on comprend que la mobilité l’inspire dans la façon même de réaliser ses oeuvres. Elle n’apparaît pas uniquement comme élément de décoration, elle est au coeur de son travail...

Ici

lun.

19

déc.

2016

PETIT. Prouvé Une fabrication en série jamais atteinte

Il faut cependant constater que dans la réalité des faits, Prouvé n’est jamais vraiment parvenu à fabriquer en série comme il l’aurait voulu...

 

Ici

lun.

12

déc.

2016

PETIT. Prouvé L'influence d'autres industries 4/8

L’intérêt de Prouvé pour les moyens de transport ne s’arrête pas à un goût pour la plastique des véhicules. Il en tire également des leçons quant à leur procédure de fabrication...

 

Ici

lun.

05

déc.

2016

PERCONTE. Perception homme machine. Rencontre

Jacques PERCONTE semble créer des oeuvres numériques à propos/partir de peinture mais il n'en est rien.

Son travail, sa pensée s'exerce sur notre perception, sa limite et donc sa poétique.

 

 Ici

 

lun.

28

nov.

2016

RAKOTONANAHARY. Expo. Prouvé

 

Quand on confie des images des travaux de Prouvé au dessinateur Georges Rakotonanahary, il construit et déconstruit. Il nous fait voir  un travail sur les vides que l'on avait peu vu chez Prouvé.

Ici

sam.

26

nov.

2016

PETIT. Prouvé vers une fabrication en série 3/8

Il est vrai que le travail de Prouvé tend vers la fabrication en série, mais elle ne correspond pas exactement à la définition que l’on peut en attendre. Pourtant elle s’inspire des usages de l’industrie, tout en les adaptant.

Nous constaterons cependant que dans les ateliers de Prouvé, la fabrication sérielle ne relève pas entièrement d’une exécution machinale.

Ici

 Ici

mer.

23

nov.

2016

PAROLA. Minuterie. rencontre

D'une lecture de Harmut Rosa, Mathieu PAROLA tire une chorégraphie qui questionne ce rapport de suractivité, suroccupation, excitation de vitesse qui fait notre quaotidien.

Il nous en dit plus sur cette recherche de la limite entre corps et machine.

 

Ici

lun.

14

nov.

2016

PETIT. Prouvé L'apparence d'un avilissement 2/8

 

Malgré cette proximité entretenue entre le créateur et son outil de travail, on pourrait arguer que les réalisations de Prouvé sont en partie au moins conçues pour être fabriquées par ces machines. Il ne peut pas se permettre de dessiner tout ce qu’il veut s’il souhaite que ses esquisse deviennent des réalisations. Il doit tenir compte de ce que lui permettent ses machines...

 

Ici

lun.

07

nov.

2016

PETIT. Prouvé L'utilisation des machines 1/8

Un maniement habile et réfléchi des outils offerts par l’industrie permet paradoxalement une main mise plus certaine encore de l’artiste sur son oeuvre.  Extrait de mémoire Master II en Esthétique et philosophie de l’art de Marion PETIT. Novembre 2016

 

Ici