BAULT. Rencontre

 

Une commande à Bault dans une résidence à Lisses, sur un grand mur mais un peu coincé d'où sort un animal étrange marcheur et nageur. Comment le motif est apparu à l'artiste ?

 

Une rencontre avec Franck Senaud.

FS:

tu es intervenu à Lisses, comment as-tu trouvé cet emplacement sa dimensions, sa place dans le bati autour ?

BAULT:

La surface est assez importante et c´est presque aussi large que haut, il fallait donc trouver un caractère qui puisse occuper une partie de l´espace. Le porche est assez impressionnant avec la coursive intérieure et l´angle de vue extérieur est assez restreint.

C´était trés intéressant de faire un mur dont le fond est très abstrait, avec beaucoup de coulures et une texture d´aquarelle et y rajouter un personnage plus figuratif.
Il faut lever la tête pour voir toute la surface et ça fonctionne bien avec ce genre de représentation allégorique.

FS:
quelles difficultés y as-tu vu ?

BAULT:
Le mur étant assez haut et plus large que l´échafaudage, c´était épuisant de réaliser le fond.
La principale difficulté était le manque de recul, le porche ne fait que quelques mètres de large, il fallait donc qu´on puisse le voir de l´intérieur et depuis la route.