ART & VOUS. Camille RENARD. Rencontre

ART & VOUS organise un salon d'artistes contemporains de moins de 33 ans. Pourquoi ? Pour qui?

Une nouvelle façon de recruter, diffuser détaillée par Camille RENARD, son organisatrice.

 

 

 

Ton association a crée un salon d'art contemporain, ouvert aux seuls moins de 33 ans, comment ce projet est-il né ?

 

C'est venu de mon vécu d'étudiante en école d'art, de la difficulté d'exposer quand on est jeune et de souhaiter montrer son travail dans un lieu dédié. J'ai donc voulu créer un lieu d'exposition pour laisser la chance à des très jeunes créateurs d'exposer et de montrer leur travail, l'art actuel.

 

Quel genre d'expositions, salons d'art pour les jeunes existaient alentour ? ou plus loin ?

 

Le plus proche c'est le salon de Montrouge mais, en Essonne, cela n'existait pas. c'est ce qui m'a motivé.

Comment choisis-tu ces artistes?

Un appel à candidature sur internet, les réseaux sociaux et dans la presse locale et par voie postale dans les écoles d'art pour une pré-sélection; Je reçois un dossier numérique et un jury les sélectionne. Le but est de montrer le plus de disciplines artistiques possibles (du dessin à l'installation en passant par la vidéo, l'animation, la performance et un jour peut être le tatouage).

 

Quelle place occupent les réseaux sociaux et internet dans ta recherche d'artistes ?

Actuellement c'est le moyen le plus efficace pour trouver de jeunes artistes qui ne sont pas encore en galerie. C'est le moyen de communication qui fonctionne le mieux.

 

En quoi le réseau fonctionne-t-il davantage ?

Les jeunes regardent moins les affiches, ils sont connectés sur internet et c'est là qu'ils voient l'info. La fréquentation a véritablement augmenté depuis la publication sur twitter et facebook. Car les amis entraînent les amis.

 

Même dans Etréchy ?

Oui car certains artistes essonniens exposent, créent une événement facebook,fabriquent du lien et attirent du public.

Est-ce que tu as découvert des artistes sur internet ?

 

Oui, "La décharge" le collectif d'artistes de Bourges, l'intérêt d'un collectif, leur site internet, leurs oeuvres (installations et sculptures qui jouaient avec les espaces) m'intéressaient.

 

Et puis la création d'un collectif par des jeunes apporte autre chose et montre que les jeunes sont présents et peuvent se mobiliser.

Comment passes-tu de cette sélection à la présentation ? Comment vois-tu ton travail de commissaire ?

 

Encore une fois, faire découvrir le plus de disciplines contemporaines au public ( musique, cirque contemporain , danse,...). Une fois le lieu déterminé dans la ville d'Etrechy, j'essaie d'intégrer la particularité de chaque artiste dans l'espace donné et pour certains, comme les artistes pratiquant l'installation et les performances, je désire leur laisser un espace défini à investir.

Concernant l'accrochage, je cherche -et ma formation de médiation culturelle n'y est pas étrangère- une certaine cohérence et harmonie dans le parcours des publics.

La suite de mon travail concerne visites et médiations que je ne sépare du travail de sélection d'artistes. Initier les publics à l'art contemporain suppose, pour moi la transversalité des arts, les visites décalées et les ateliers pratiques afin de faire venir des publics différents dans un même lieu ! Tous procédés pour dédramatiser la découverte de l'art actuel.

La réussite de ton travail, j'ai pu le voir en intervenant comme jury, c'est à la fois le succès populaire inattendu d'un tel événement et la commande par les institutions locales d’expositions ou d'événements aux artistes que tu as fait découvrir. Comment se présente le prochain salon ? Quel calendrier ?

 

Toujours le week-end de Pâques 2014. Chaque année de nouveaux artistes, nouveaux intervenants et nouveaux lieux dans Etrechy. A chaque fois, l'envie est de changer de forme, de lieu et de durée: du centre culturel à la salle des fêtes, et, pour 2014, un parcours dans la ville. Exposer plus longtemps et dans différents lieux de la ville.

 

La jeunesse est donc encore créative ?

 

Il faut juste lui laisser l'opportunité d'un lieu et lui faire confiance.