Projet

Cette Revue cherche à aborder la figuration par des angles, des thèmes inhabituels pour la sortir de son complexe d'artisan muet.

Les interventions de spécialistes si divers permettent enfin à un discours de la figuration d'éclore.

 

Les numéros précédents se complètent en ce qu'ils abordent certains poncifs autrement (n°1 sur le nu, n°6 les paysages urbains, n°8 Le fait femme, n°11 Figuration - propagande), dégagent de nouvelles notions pour cerner la figuration (n°2 le vraisemblable, n°7 Lexiques du noir, n°10 Le dessin comme œuvre en soi, n°12 L’auteur est toujours quelque chose à confirmer) ou de nouvelles associations d'idées pour en restituer le mouvement (n°3 série, suite et reprises, n°9 Ivresse de l’ornement), jusqu'à penser l'acte de peindre la réalité avec d'autres mots (n°4 les mécaniques de l'imitation,) ou sous d'autres angles de vue (n°5 Espace et décor).

2 numéros/an parlent de ville.