LES CHAMBRES NUMERIQUES. Relations

Si notre précédente édition présentait des créations sur les « Agitations » que provoquent la numérisation de notre monde, cette 2e édition poursuit le propos en traitant de notre « relation » avec la machine et l’artificiel : tantôt familière tantôt repoussante, paradoxal outils d’indépendance addictive…

Relations de dépendance ou nouvelles formes de dialogue, qu’on s’en accommode ou qu’on le déplore : nous ne pouvons plus vivre sans machine.

Ce rapport interrogé par nos artistes et nos intervenants questionne : Il ne s’agit plus simplement de parler de science fiction ou d’éthique, il s’agit à présent de réfléchir à la relation que les machines créent entre nous en tant qu’humain, groupe… en tant que monde.
Les artistes et les intervenants tenteront donc de repenser nos rapports aux mondes numériques.